en tete
accueiln presentationN decriptifS
formulesN trait
« LES 39 VIES DE BORIS VIAN »

AVERTISSEMENT
  Conforté par les précédents cabarets littéraires – « Dits et Ecrits des Pays Loirétains et « Hommage à  Jacques Prévert » , voici le troisième montage  lecture spectacle consacré au plus insaisissable littéraire existentialiste des années cinquante.

LA DEMARCHE :
  Comme tout hommage il eut été plus traditionnel de choisir un fil conducteur chronologique pour décliner le parcours de Boris Vian, mais l’homme a affiché de telles capacités d’expressions, que j’ai choisi d’évoquer son œuvre créatrice en explorant les diverses disciplines qu’il a pratiquées.
  Le  public averti s’y retrouvera en ayant, toutes fois, certaines révélations. Les non initiés pourront découvrir le « touche-à -tout de génie » qu’il était, mais aussi la période exceptionnelle d’après guerre, où il vécut ; la faune, les arts, les personnalités consacrées et la jeunesse qui lançaient les débuts d’une recherche de libération des convenances sociétales, commencée des la fin de la seconde guerre mondiale pour aboutir à mai1968.

Comme pour les autres « Cabarets Littéraires » : l’objectif est :
D’aiguiser la curiosité  du public, sensibilisé par la théâtralité proposée et  l’amener à la lecture des écrivains évoqués dans une ambiance ludique et conviviale.

  Ce qui m’a conduit à concevoir cette réalisation , c’est ma rencontre et mes contacts avec Alain VIAN, frère cadet de BORIS VIAN, dont j’évoque ici :

  La jeunesse - Les études d’ingénieur - l’inventeur - L’existentialisme à St Germain des Prés - Sa passion du Jazz  et sa pratique instrumentale - Les frasques littéraires - Ses différents pseudonymes de romancier, de poète - Le chroniqueur - Le nouvelliste - L’auteur interprète et ses  chansons - Le librettiste - Le critique de cinéma - Le « Strape » du Collège de Pataphysique et les pataphysiciens – Le peintre - Citations, extraits de correspondance - Evocation et regards sur l’artiste par de nombreuses personnalités de son entourage.

 L’usage de différentes disciplines théâtrales : comédie, chant, lecture, déclamation, mime, musiques instrumentales diverses, projections photos, vidéos, offre une théâtralité sensible, émouvante, anecdotique et pédagogique qui, empreinte d’humour affirme l’originalité de cette réalisation.

  La lecture d’extraits de ses ouvrages littéraires, la déclamation de ses poèmes et sonnets, l’interprétation chantée de ses succès des plus populaires aux bijoux d’humour et de subtilité, dans une mise en scène inventive, drôle, caustique, émouvante, les diaporamas divers, et les projections de documents d’époque  ainsi que l’usage de techniques virtuelles, emportent le public dans un voyage qui, avec ses accents de «cinquante ans en arrière», le conduit dans une indéniable contemporanéité.

  Les témoignages et la présence 
de  Jacques Prévert, Raymond Queneau, Henri Salvador, Magali Noêl, Jacques Canetti , Georges Brassens , Alfred Jarry, Miles Davis, Duke Ellington, Sydney Bechet, Claude Luter, Jean Paul Sartre, Simone de Beauvoir, Georges Pérec, Michelle Vian, Ursula Kübler, Anne Marie Cazalis, Juliette Greco, Mouloudji, Jean Cocteau,  Boris et ses alias Bison Ravi, Vernon Sullivan, , Baron Visi, Vernon Sinclair, etc… enrichissent cet hommage.
  Cette liste des extraits, œuvres, chansons, citations n’est pas contractuelle ni  exhaustive elle varie selon les versions et les publics .
footer
RETOUR à l'Accueil